Navigation Menu+

Eviter d’investir dans les terres rares

Éviter d’investir dans les terres rares

Les terres rares sont des métaux précieux et rares, plus ou moins tendres et élastiques comme l’or ou l’argent, et difficilement détectable, exploitable et isolable chimiquement.

terres-rares.jpg

À haute température ou dans un état finement divisés, ces métaux peuvent avoir des réactions chimiques. Les propriétés des terres rares sont très sollicitées dans l’industrie et les hautes technologies modernes comme dans les Smartphones, les véhicules électriques… Ainsi, l’investissement dans les terres rares a fait l’objet d’une mise en garde par l’Autorité des marchés financiers, ou AMF.

Les mises en gardes de l’AMF

En septembre 2015, l’Autorité des marchés financiers a publié dans un communiqué une mise en garde adressée au public contre une société nommée Global Metal Broker, de par sa proposition aux investisseurs particuliers français d’investir dans les terres rares, qu’elle affirme être un investissement à grande rentabilité. L’AMF, avec ses mises en gardes, conseille de ne pas répondre aux propositions de Global Metal Broker.

investisseurs.jpg

Elle accuse le doute sur les activités de la société, ainsi que l’incohérence des communications et l’inexistence de mention des risques. Pourtant l’AMF affirme que le risque est toujours présent et élevé quand il s’agit d’un rendement élevé ; alors quand on ne comprend pas un produit, il n’est pas bon d’investir dedans. Dans ce cas, le marché de terres rares n’est ni clair, ni simple.

Les terres rares sont un enjeu

Les enjeux que représentent les terres rares sont à la fois économiques et stratégiques. En effet, le problème réside dans l’approvisionnement car ces métaux ne sont pas remplaçables ; pourtant, presque la totalité de l’extraction des terres rares appartient à la Chine. De ce fait, la Chine tient tous les occidentaux sous sa dépendance. Alors que ces métaux sont indispensables dans la conception et la production des nouvelles technologies.